Home | Temoignages | Temoignage sue le Disparu OULHOUS MANOUZI Belkacem,

Temoignage sue le Disparu OULHOUS MANOUZI Belkacem,

Par
Taille de la police: Decrease font Enlarge font
Temoignage sue le Disparu  OULHOUS MANOUZI Belkacem,

Moujahid mort sous la torture en septembre 1971 au centre de derb Moulay cherif
 Né en 1942 à Ait Lahcen Ouali, (Tribu d’Amanouz ) province de Tiznit, marié  et père d’une fille
Mr Moujahid   MANOUZI BELKACEM a commencé ses premières études à l’école coranique  du  village.
Il a rejoint la ville de Casablanca au milieu des années 50, il a travaillé dans le commerce.
Il était membre   des  scouts Marocains  et militant de l’Union nationale des forces populaires. Très actif au mouvement  de la jeunesse Ittihadi, il a participé à différentes manifestations populaires contre la cherté de la vie et pour un Maroc moderne et démocratique.
Il a été enlevé début septembre 1970 en compagnie de 18 membres de sa famille EL MANOUZI et  détenu au centre secret de Derb Moulay chérif, il a subi les pires services  et il succombé a la Torture   
Les responsables de Derb Moulay Cherif à cette époque sont OUFKIR, DLIMI, Yousfi KADDOUR, et le commissaire abdelmalek  HAMIANI. Et Bennani smires
 Le certificat de décès présenté au tribunal de Marrakech en été 1971  ,déclare sa mort de cause naturelle !!!!!
 Depuis la disparition de MOUJAHID  Kacem, sa femme est décédée,  de chagrin et de longue souffrance. Sa fille est restée orpheline.
A ce jour, la vérité n’a pas été dite par l’IER ni le CCDH sur  les circonstances et les responsables  de sa mort. A ce jour son corps n’a pas été identifié,  ni son lieu d’enterrement

Subscribe to comments feed Commentaires (0 posté)

total: | Affiché:

Postez votre commentaire

  • Bold
  • Italic
  • Underline
  • Quote

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha
  • Envoyer par email à un ami Envoyer par email à un ami
  • Version imprimable Version imprimable
  • Texte complet Texte complet

Tagged as:

Pas de note pour cet article

Estimez cet article

0