Home | Publications | Activité en matière de soins de psychiatrie-psychothérapie

Activité en matière de soins de psychiatrie-psychothérapie

Par
Taille de la police: Decrease font Enlarge font

 

              La Psychiatrie                           

a-     L’unité a  pour but d’apporter un soutien médical et psychothérapeutique aux victimes d’acte de torture ou aux violations grave des droits de l’homme  ainsi que les victimes des violences politiques  lors de la répression des masses.

 

b-     L’ensemble des victimes présentent des séquelles psychiques qui sont majorés par des séquelles physiques graves.

 

c-      L’unité s’occupe aussi de la même façon des familles des victimes (ascendant, descendant).

 

d-     L’essentiel de son travail  vise l’apaisement des souffrances des victimes et leurs proches, et les aident aussi  à se réintégrer de façon adéquate dans la société.

 

e-     Par ailleurs et avant une prise en charge par le psychiatre, les victimes bénéficient d’un examen somatique minutieux réalisé par un médecin généraliste. 

 

f-       Une assistante sociale  étudie la condition existentielle de chaque victime et de son entourage                et propose une aide social et administrative en cas de besoins.

 

               La Psychothérapie

La psychothérapie, un travail à long terme aux côtés des patients ;

 

La spécificité de la psychothérapie individuelle offerte au centre de soins est étroitement liée au  psycho-trauma des patients : la répression    et son prolongement dans l’absence de soins et de prise en charge adapté.

 Il y a trauma quand les repères fondamentaux de la personne sont bouleversés, quand, dans les cas extrêmes des patients de notre centre, il y a perte du sentiment d’appartenir à la communauté humaine ou quand cette appartenance est déniée par les autres.                   La personne se trouve alors dans le plus absolu isolement

La psychothérapie Chargée de répondre aux  difficultés psychologiques auxquelles toute personne suivie par  notre institution peut se trouver confrontée, on propose un soutien psychologique  et un  accompagnement  familial.


 Notre présence au sein de l'équipe soignante symbolise aux yeux des patients la reconnaissance de leur souffrance psychique,  Il est essentiel d'affirmer l'importance du côté psychologique dans la rencontre avec les malades, établir un climat de confiance entre lui, l'équipe médicale et ses parents en facilitant la communication sur la  préoccupation majeure de  tous, leurs souffrances psychiques.

 

       b.1.  Description de l'activité clinique de psychologue :

Les différentes techniques utilisées auprès des patients au sein de l’association sont comme suit :

  • Psychothérapie individuelle  basée sur l'écoute, le soutien, et les conseils pour tous les patients.
  • Psychothérapie familiale et systémique en cas de besoin.   
  • Passation de test projective à savoir le Rorscach, des échelles surtout de dépression, d'anxiété.
  • Psychothérapie d'inspiration psychanalytique pour certain patients.
  • Psychothérapie de couple en cas de besoin.

 

Ainsi mon attitude directive souple et l’écoute attentive nous a aidé à instaurer une relation de confiance, vers la fins des séances ils ont senti qu’ils sont écouté ; compris ; et qu’ils ne sont pas abandonné ou marginalisé.

 

Ils ont tous éprouvé leurs besoin d’être aidé à retrouver leurs autonomie et la responsabilité de leurs propre vie et celle de leurs proches ; par le fait d’avoir une perspective d’avenir. 

 

De ce fait on a observé que plusieurs facteurs sont impliqués et dont il faut chercher :

-         Le complexe d’infériorité et le manque de sentiment social joue le rôle d’explication pathogénique.

On a observé aussi que certains détenus ont une angoisse d’abandon ; de  frustration ; ce qui explique par ricochet l’auto et hétéro agressivité causé par la toxicomanie ; et qui sont les causes des récidives, ce sont des sujets  franchement dépressifs.

Les victimes ont l’impression de vivre dans un étau ; certains éprouvent un sentiment de honte ; stigmatisé par le fait d’être un ex-détenu.

De ce fait les victimes nécessiteront un suivi psychothérapeutique une assistance psychologique dans le sens d’une aide à la réinsertion dans la vie sociale                             et professionnelle ; familiale ; et politique. Et Surmonter les difficultés familiales            et aussi administratives.

La consigne qui est donné au sujet c’est de tout exprimer. Pour cibler les problèmes ;  La psychothérapie est essentielle ; surtout une psychothérapie de soutien au début des séances afin de nouer avec eux un contact amical ; destiné à supprimer les attitudes de méfiances ou d’oppositionisme ; cette phase est très active par le fait de donner beaucoup de paroles aux patients sur les situations de détention ; elle vise à lui permettre d’atteindre par ses propre moyens ; le meilleur développement possible de son économie psychique. Certains sujets nécessitent des prises en charge psychothérapeutiques individuelles ou familiales plus prolongées.

 

La psychothérapie suscite la parole ; et invite celui qui adresse une demande d’aide à s’engager dans un travail ; la psychothérapie permet aux détenus de prendre conscience de leur problèmes et de devenir visible et donc partageable ;  Leur analyse sert à les montrer le caractère imaginaire de ses déceptions et a les proposer des solutions de meilleurs adaptation.  Tout en comptant sur soi.

 

Apprendre à voir les bonnes cotés des choses ; se réconcilier avec eux même et éviter les paralysés de soi.

Ils sont tous éprouvé leurs besoin de conseils et d’être bien orienté ; pour les soutenir ; et les aider dans leurs travailles de changement et de réinsertion.

Les aider à retrouver leur autonomie ; la responsabilité de leur propre vie avec leur engagement bien évidemment et couper avec les attitudes de dépendance et régression.

Travailler sur l’adaptation et les aider à résoudre leurs problèmes.

Réadapter a une vie de relation aussi normale que possible avec une éducation du moi par la sensibilisation ; motivation ; collaboration de tous.

Etre capable de trouver par lui-même ; sans dommage pour les autres ; ses propres sources de satisfaction et de sécurité.

Travailler la confiance en soi ; fortifier le moi et élever son niveau ; réduire les sentiments d’hostilité envers les autres. Les aider a se sentir compris ; renforcement des capacités individuelles ; la consolidation et l’accompagnement.

 

Analyser les difficultés relationnelles ; notamment au niveau familial ; souvent une prise en charge psychothérapeutique du sujet et de sa famille suffit à rétablir la communication.

 

b.2. Divers problèmes rencontres :

  • Les séquelles psychologiques les plus observées chez les patients sont :
  • Les plaintes somatiques divers, au premiers plan, qui cachent derrière elles des souffrances psychologique qui traduit en effet le langage du corps, la plupart du temps sous forme de tension musculaire, des tensions localisés dans la nuque et les épaules.
  • La fatigue et l’irritabilité sont aussi fréquentes, et les victimes sont aussi facilement coléreux et ont du mal à contrôler leurs sentiments.
  • Les troubles anxio-dépressifs, concernent surtout les deuils impossible concernant les pertes antérieures(emploi, jeunesse, bien ,famille…), surtout par le sentiment de vide causé par leurs inactivité professionnels , et leurs impossible insertion professionnelles , ils ont des problèmes financiers et ont perdu leur autonomie, devenu ainsi dépendant à leur famille , se sent un fardeau pour eux.
  • Des troubles du mémoire aussi et un pouvoir de concentration réduit, et des oublis fréquents.
  • A noter aussi qu’il ya des cas d’insomnie pour la plupart des cas avec des rare cas d’hypersomnie et sommeil non réparateur
  • Certains des victimes ont recours à des méthodes d’automédication pour atténuer l’angoisse.

Des victimes qui ont tendance à s’isoler par manque de confiance en autrui, et certains ont des problèmes  relationnels et sexuels

 

Subscribe to comments feed Commentaires (0 posté)

total: | Affiché:

Postez votre commentaire

  • Bold
  • Italic
  • Underline
  • Quote

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha
  • Envoyer par email à un ami Envoyer par email à un ami
  • Version imprimable Version imprimable
  • Texte complet Texte complet

Tagged as:

Pas de note pour cet article

Estimez cet article

0